Images Aléatoires

Jeudi 20 avril 2006 4 20 /04 /Avr /2006 16:18


Le fist

 
Qu'est-ce que le fist ?

Le fist, aussi connu sous le nom de HandBall, est une forme de sexe très intense qui implique l'insertion progressive de la main et parfois même du bras, dans le rectum et l'intestin  inférieur.

Cela est-il douloureux ?

Comme pour tout, c'est une question de préparation. Si les deux partenaires sont prêts physiquement et mentalement, il ne doit pas y avoir de douleur du tout.

Quand un nouveau stade est atteint, il  y a souvent une légère sensation désagréable et beaucoup de perceptions non familières. Une part de la préparation mentale du fisté est d'apprendre à trier ces nouvelles sensations et de décider lesquelles sont agréables et lesquelles sont des sensations douloureuses qui doivent être interprétées comme un signal du corps.

Est-ce sans danger ?

Au risque de me répéter, je rappelle que la préparation physique et mentale des deux partenaires est très importante.

Dans le passé, les risques encourus par la pratique du fist ont été grandement exagérés. C'est comme pour le saut en parachute ou la moto : aucun de ces sports ne sont des pratiques totalement sans risques. Quoi qu'il en soit, si vous savez ce que vous faites, le plaisir obtenu dépasse largement les risques encourus.

Le niveau de risque augmente bien évidemment avec les profondeurs atteintes. Jouer intimement avec une main (jusqu'au poignet) est moins risqué que de se prendre un bras jusqu'à l'épaule. Pour rétablir l'équilibre des choses, en règle générale, seules les personnes très expérimentées parviennent à ce genre de profondeurs. Soyez donc très patients et vous serez comblés.

Combien de temps faut-il ?

Cela dépend de l'entraînement que vous avez. Si vous prenez seulement quelque chose de la taille d'une grosse queue, cela pourra vous prendre des années avant que vous ne soyez prêt à prendre un poing. Par contre, si vous avez déjà joué avec des jouets plus conséquents, vous êtes en bonne voie. Généralement, quelqu'un qui peut prendre un gode d'environ 8 centimètres de diamètre est prêt pour le fist, reste à négocier avec la tête maintenant !

L'anus se referme-t-il ?

Vous ne risquez pas l'incontinence, pas plus que d'avoir un anus large au point de ne plus rien sentir en vous sautant sauter. Il existe des inquiétudes communes mais l'expérience des gens qui pratiquent le fist les contredit. Je me fais fister régulièrement depuis des années et je n'ai jamais eu de problème de cet ordre. Je ne connais pas non plus quelqu'un qui en ait.

Pour comprendre pourquoi cela ne doit pas vous inquiéter, comprenez que les sphincters anaux sont composés d'un anneau de muscles. Quelqu'un qui se fait fister met en pratique plusieurs choses. Premièrement, il a appris à contrôler et à détendre ces muscles et il les a aussi entraînés. Il n'a pas, quoiqu'il en soit, détruit ces muscles. Prenons l'exemple d'un danseur qui fait la même chose avec les muscles de ses jambes - apprendre à les contrôler et à les détendre, les muscler. Ce danseur continue à se tenir debout sans problèmes n'est-ce pas ? Entraîner un muscle à faire de nouvelles et quelques fois extraordinaires choses n'interfère généralement pas avec sa fonction première.

Qu'est-ce que le bandana rouge ?

Dans la communauté gay/cuir/SM, il existe une vieille tradition connue sous le nom de « Code des foulards ». "Code des couleurs" ici : http://fist.paris.online.fr/fr/couleur.html ici aussi : Code couleurs Quand vous sortez pour draguer, des foulards de couleur dans les poches arrières de vos jeans vous permettent d'indiquer quel type de relations vous recherchez. Il existe une grande variété de couleurs et je ne vais pas les énumérer ici. Le principe, par contre en est fort simple. La couleur indique la pratique ou le fétichisme et le côté duquel il est porté indique si l'on est passif ou actif. La gamme s'étend du commun (bleu marine pour la sodomie) au spécialisé (marron pour le scat). Le rouge est la couleur du fist, du côté droit pour les passifs, du côté gauche pour les actifs.

Le fist est-il une pratique SM ?

C'est une excellente question. Le SM est une pratique très vaste et peut inclure beaucoup de choses - depuis la lèche jusqu'au repassage. Le fist est une pratique très spécifique. La communauté SM/Cuir comprend une grande part de fisteurs mais il y aussi beaucoup de personnes qui pratiquent le fist et qui ne font par partie de cette communauté.

L'argument a été avancé qu'un plan SM réussi et un plan fist réussi nécessitent un état d'esprit différent et incompatible. Ceci n'est ni complètement vrai ni complètement faux. Bien que l'image d'un mec avec sa main ou son bras plus ou moins profondément dans le cul d'un autre mec puisse avoir une grande connotation de domination, il y a aussi ceux pour qui c'est une pratique profondément spirituelle.

Comment se faire fister ?

« Mec ! Je n'ai qu'un mot pour toi... les godes ! ».

Ce n'est pas le fait de vous faire sodomiser régulièrement qui préparera votre cul au plaisir extrême de prendre un poing. Là où la nature échoue, le latex peut réussir.

En choisissant vos jouets, songez d'abord à ce que votre cul accepte à l'heure actuelle. Si vous êtes capable de vous prendre une grosse queue, alors vous êtes probablement prêt pour un gode d'une taille respectable. Si vous jouez déjà facilement avec quelque chose de cet ordre de grandeur, passez à la taille au-dessus.

Dans tous les cas, progressez lentement en jouant avec des godes de plus en plus gros en ayant pour but le modèle de 8cm de diamètre. Quand vous pourrez le prendre facilement, votre cul sera physiquement prêt à prendre un poing.

Entraînement, entraînement, entraînement... Plus vous jouerez fréquemment, plus vite vous progresserez. Et comme entraînement sportif, on connaît pire !

J'en profite pour faire une remarque d'ordre technique. Bien que je recommande le Crisco pour le fist, ce n'est pas un bon choix pour jouer avec des godes. Le Crisco bouffe le latex et, à long terme, il risque de les abîmer. Vous pouvez néanmoins vouloir continuer à l'utiliser, mais soyez prêt à les remplacer plus souvent.

Quelle préparation avant ?

Du côté du fisteur : on coupe (les ongles bien évidemment) !

Il y a seulement une seule et immuable chose que vous devez faire : couper vos ongles. Je ne parle pas d'un joli travail de manucure, je parle de couper et limer vos ongles pratiquement jusqu'à ce que la partie blanche ait disparu et que les bords soient si doux que vous ne puissiez les sentir sur votre peau nue.

On commence donc avec un coupe-ongle et ensuite on fini à la lime. Faites particulièrement attention aux angles ! Il est facile de laisser des arrêtes tranchantes à cet endroit si l'on ne fait pas attention.

Du côté du fisté : on lave !

Il semble y avoir une raison très simple d'effectuer un lavement avant de jouer : beaucoup de mecs n'apprécient pas particulièrement l'idée d'avoir un contact avec la merde.

Récemment, des méthodes Hi Tech ont été développées, notamment un suppositoire qui, en fondant, vous rempli de dioxyde de carbone et vous permet ainsi de vous nettoyer mieux qu'avec les autres méthodes. Je n'en parlerai pas plus car je ne connais pas ce produit. Ce que j'ai pu entendre dire me fait douter de son efficacité. Je vais juste me contenter de vous parler de la bonne vieille méthode du lavement. Ceci consiste au remplissage du rectum avec de l'eau. Ensuite, on expulse cette eau et de tout le reste.

L'équipement le plus simple consiste en un simple tuyau de douche dont on a retiré la pomme. Attention aux arrêtes qui peuvent parfois être tranchantes et abîmer les muqueuses anales. Le système le plus pratique est un embout spécial qui, placé à l'extrémité du flexible de douche, est introduit dans le rectum.

Une alternative est d'utiliser une poire à lavement afin d'introduire de l'eau dans l'ampoule rectale. Elle a l'avantage d'être facilement transportable et ne nécessite aucune plomberie adaptée. Elle peut aussi être utilisée pour lubrifier en profondeur.

La nourriture est aussi très importante. Un apport important en fibres rend le lavement plus facile, même s'il y a plus à nettoyer. Certains vont même jusqu'à jeûner pendant 24 heures.

Certains arrivent à se laver simplement en se remplissant et en se vidant plusieurs fois sur une courte période. Pour d'autres, le lavement s'étend sur une ou deux heures, avec un petit contrôle final avant le fist.

Quelle que soit la méthode utilisée pour effectuer le lavement, rien ne peut garantir une propreté impeccable, spécialement lors d'un fist profond et/ou large. Un vrai fisteur le sait très bien et agira en conséquence. Vouloir être propre à tout prix est parfaitement compréhensible, mais le fist n'est vraiment pas une pratique pour ceux qui deviennent paranos à la simple idée d'avoir un contact avec la merde.

Quel lubrifiant utiliser ?

Tout ce qui est non toxique, gras, et qui ne sèche pas. Il existe un vaste choix de substances grasses qui feront très bien l'affaire.

Il y en a aussi quelques unes à éviter. Le gel KY, Probe ou tout autre gel à base d'eau sont généralement un bien pauvre choix - ils collent au corps et ont tendance à sécher pendant le rapport.

Il existe deux bons choix très populaires, notamment aux Etats-Unis : Crisco et J-Lube (le deuxième est peut-être un peu plus difficile à trouver en Europe). Bien que se trouve dans les sex-shop en ligne et est le meilleur marché.

Crisco est toujours, et de loin, le plus utilisé pour le fist. Pour ceux qui ne sont pas très habitués à ce merveilleux produit, il s'agit d'une marque de produit de cuisine : une graisse d'origine végétale de couleur blanche avec laquelle on fait des cookies. C'est économique, facile à trouver et ça ne perd jamais ses propriétés graisseuses.

Bien qu'il soit vrai que le Crisco soit une mauvaise idée pour la sodomie parce qu'il détruit le latex des préservatifs, le problème n'est pas le même pour le fist et ce pour deux raisons. La première, le latex utilisé dans la fabrication des gants est beaucoup plus épais que celui utilisé pour les préservatifs. La seconde, une main ne jouit pas. Les principales maladies contre lesquelles nous protègent les préservatifs se trouvent dans le sperme et bien que les mains puissent faire de merveilleuses choses dans un cul, elles ne jutent jamais.

J-Lube est un lubrifiant utilisé par les vétérinaires chez les animaux : pour les examens gynécologiques des vaches par exemple. C'est aussi un des produits les plus étranges que l'homme ait jamais inventé. J-Lube se présente sous la forme d'un gel très liquide qui est le résultat du savant mélange d'une poudre et d'eau. En raison de ses propriétés particulières, le J-Lube mériterait à lui seul un mode d'emploi complet dans ces pages.

Préparation du J-Lube : On me demande fréquemment "la recette" pour préparer le J-Lube, J-lube est une poudre qui se dilue dans l'eau afin d'obtenir un gel lubrifiant dont l'utilisateur peut choisir la consistance tc'est relativement simple. 10 g de poudre pour 2.5 dl d'eau. Avec l'expérience on peut doser selon ses préférences.

Verser l'eau en 2 ou 3 fois et en secouant énergiquement pour éviter la formation de grumeaux, puis secoué dans temps à autres pour mélanger la préparation. (Certains préparent cela avec un mixer, utile pour une utilisation immédiate). Autrement il faut presque 24h pour que le produit soit correctement dilué et homogène.

Déterminer lequel on préfère est un choix personnel et ils peuvent être utilisés simultanément. Le Crisco est plus épais, a plus de « corps » et est plus facile à manipuler.

On m'a aussi signalé qu'en Europe, un produit équivalent au Crisco était vendu sous la marque de Trex and White Flora. Je n'ai pas plus d'informations à ce sujet.

Et le sang dans tout ca ?

Le sang n'est pas une conséquence obligatoire du fist, ce n'est pas non plus inexistant. Certains vous diront que le fist doit s'arrêter dès les premiers signes de saignement mais bien peu de fisteurs expérimentés suivent cette règle. Si vous êtes fisteur et que vous remarquez du sang sur votre main ou autour du cul, prévenez le fisté. La plupart du temps, c'est de la décision du fisté de s'arrêter ou de continuer. Si pour cette raison vous ne vous sentez pas à l'aise, arrêtez immédiatement.

Généralement, un léger filet rouge mélangé au lubrifiant est un signe qui doit attirer votre attention, vous pouvez alors décider de revenir à un style de jeu moins agressif. Quand le saignement est important, il convient d'arrêter impérativement.

Si, en tant que fisté, vous constatez plus qu'un simple saignement dans vos selles plusieurs heures après le rapport, il est important de ne pas attendre : allez consulter un médecin. Soyez honnête sur la nature de vos rapports sans quoi vous risquez d'obtenir toutes sortes de diagnostics incorrects ou dangereux.

Le fist et le HIV ?

Une pratique courante et recommandée dans le fist est l'utilisation de gants en latex (ou en vinyl, ce que je préfère étant allergique au latex) par le fisteur et d'un lubrifiant personnel pour le fisté. Ceci combiné à un bon lavage des mains (de préférence avec un savon antiseptique) peut rendre les possibilités de transmission du HIV par la pratique du fist quasiment inexistantes.

Quoi d'autre ?

Il y a aussi quelques conseils que je souhaite vous livrer. Le premier, soyez patient ! Allez-y doucement ! N'oubliez pas que le fisté aura l'impression que chaque mouvement de votre bras dans son cul est multiplié par 10. Lors du fist, quand votre main vient juste de passer c'est une bonne idée de rester tranquille, immobile pendant quelques secondes afin que le fisté puisse s'ajuster... Après quelques instants vous pourrez reprendre votre progression. Apprenez à lire les signaux du fisté et augmentez l'intensité lorsqu'il semble prêt ou bien quand et comme il vous le demande.

Le second truc concerne la sobriété. Je serai hypocrite si je vous disais que vous ne devez jamais fister sous l'influence de l'alcool ou de la drogue, aussi je ne le ferai pas. Mais, personnellement, je pense qu'être fisteur demande un niveau de concentration important. Il faut une grande sensibilité et une grande attention pour "sentir" le fisté. L'alcool et la drogue peuvent altérer ces perceptions. Ceci est particulièrement vrai si vous êtes un fisteur débutant et que vous ne connaissez pas encore toutes les ficelles de cette pratique.

Connaissez vos limites et respectez les !

Conclusion

D'aucun prétendent que le fist n'est pas une pratique sexuelle "naturelle". Y'a-t-il une forme de sexe qui soit naturelle ? Le seul type de relation sexuelle auquel j'appliquerai ce qualificatif est le coït hétérosexuel pratiqué dans un but de procréation et même les hétéros ont abandonné cette notion.

Le sexe pour le plaisir est purement le produit de l'esprit humain. Très souvent certains hommes qui recherchent en permanence des sexes de plus en plus gros et qui ne pensent à rien d'autres qu'à s'introduire de larges godes ou d'autres objets dans le cul, trouvent la pensée du fist dégoûtante. Beaucoup de mecs sont effrayés à l'idée de laisser le contrôle à quelqu'un d'autre. C'est la raison pour laquelle le niveau de confiance et d'intimité que le fist requiert est primordial à l'intense plaisir physique et psychologique qu'il peut procurer.


Restez à l'écoute de l'autre et n'oubliez jamais le mot STOP !


 Voir aussi ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fist-fucking 

Par Jack - Publié dans : fistnature
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Visiteurs uniques à ce jour



Il y a actuellement  19143  personnes connectées à Over-Blog dont  3  sur ce blog

Recherche

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus